La perche



DESCRIPTION

Le corps est haut, le dos est gris-vert, les flancs plus clairs portent 6 à 9 bandes transversales sombres et le ventre est blanc-rouge. En général le mâle a des couleurs plus vives.
Les nageoires pelviennes et anale sont rouges. Les deux nageoires dorsales sont séparées, la première porte une tâche noire et 13 à 16 rayons épineux, la seconde 1 à 2 rayons épineux et 13 à 16 rayons branchus. Le bord antérieur de l'opercule forme un aiguillon.
Taille : de 20 à 50 cm. Poids : 200/300 grs jusqu'à 4,8 kgs.

BIOLOGIE

La perche est susceptible d'être rencontrée dans toutes les eaux libres et stagnantes à une altitude inférieure à 1000 m.
La fraie à lieu d'avril à juin, les ovules (1,5 à 2 mm) sont déposés en longs rubans gélatineux dans la végétation des eaux peu profondes. L'incubation dure de 15 à 20 jours. Les jeunes vivent en bancs alors que les adultes sont plutôt solitaires.

ORIGINE ET DISTRIBUTION

La perche est autochtone dans le nord de la France, elle s'est étendue ensuite vers le sud et l'ouest à la faveur des canaux : elle a notamment colonisé l'Hérault par le canal du midi (Moreau, 1881) puis le bassin de la Garonne (Spillmann, 1961). Elle semble actuellement absente du Finistère.

PÊCHE

C'est l'un des poissons les plus recherchés en eau douce. La perche commune se pêche au coup et au lancer. Il est fréquent de réaliser des captures groupées du fait qu'elle vit en bancs. Elle mord également bien à la mouche (petits streamers verts, noirs et oranges)
.


Ablette
Anguille
Blak-bass
Brochet
Carasin
Chevesne
Epinoche
Gardon
Goujon
Hotu
Loche
Lotte
Carpe
Ombre-commun
Perche
Perche-soleil
Sandre
Saumon
Silure
Tanche
Truite
Vairon

Retour à l'accueil